Études et réalisations électroniques Développements logiciels

Notre histoire

2021

Nouveaux programmes, nouvelles constellations et «NewSpace », le développement d'EREMS qui compte 170 salariés se poursuit, écrivant de nouveaux chapitres d'une histoire débutée en 1979...

2019

Lancement du premier prototype de nano-satellite du programme Angels. Erems a développé et miniaturisé le PCDU (boitier de distribution électrique).

Crédits : © CNES/LE BRAS Gwenewan, 2018

2019

Rentrée dans l’atmosphère et désintégration de la station chinoise Tiangong 2. Ce dernier embarquait le projet Cardiospace, entièrement développé par EREMS en 2016.

Crédits : © CNES/GRIMAULT Emmanuel, 2014

2019

Déploiement du sismomètre SEIS d’Insight dont les électroniques de contre-réaction ont été développées par EREMS.

Crédits : © CNES/MARTIN Emmanuelle, 2017

2018

Lancement de la sonde Bepicolombo vers Mercure. Erems a participé au développement du « Data Processing Unit » et de son spectromètre PHEBUS

Crédits : © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG/S Martin, 2018

2018

Arrivée du robot Mascot sur l’astéroïde Ryugu. Avec près de 17h d’activité, le DLR et le CNES ont obtenu des résultats dépassant leurs espérances. EREMS était en charge d’une partie de l’instrument MicrOmega.

Crédits : © JAXA/, 2018

2018

Arrivée sur l’astéroïde Ryugu d’Hayabusa-2/Mascot.

Crédits : JAXA/CNES

2018

Départ vers Mars de la mission InSight.

2018-2011

Multiplication des projets pour les programmes scientifiques, de satellites d'observation de la terre et de satellites de télécommunications.

2017

L'entreprise dépasse le seuil de 100 salariés.

2017

Lancement du satellite tout électrique Eutelsat 172B intégrant plusieurs équipements électroniques d’EREMS.

Crédit photo : Airbus Defense and Space

2017

Lancement des premiers batchs de satellites de la constellation IRIDIUM-Next équipé d’électroniques de batteries fournies par EREMS.

Crédit photo : Thalès Alenia Space

2017

Dans le cadre de la mission Proxima, l’instrument franco-américain Declic est de nouveau actif dans l’ISS après une maintenance au sol effectuée par EREMS.

Crédit photo : © CNES/GRIMAULT Emmanuel, 2016

2017

Thomas PESQUET, à bord de l'ISS utilise un télé-échographe développé par EREMS.

Crédit photo : European Space Agency

2016

Lancement de PerùSAT-1 dont l'instrument optique, d'une résolution de 70cm, est équipé d'électroniques entièrement conçues et fabriquées par EREMS.

Crédit photo : Airbus Defense And Space

2016-2008

Équipements embarqués pour les satellites d'observation SSOT, SPOT-6, SPOT-7, VnRedSat-1, PerùSat-1.

2015

Les équipes du DLR ont établi une liaison de qualité d’une vingtaine de minutes avec PHILAE. Depuis Rosetta, les mesures de l’instrument Consert en partie développé par EREMS, visent à déterminer sa structure interne.

Crédit photo : © ESA/Rosetta/Philae/CIVA, 2014

2013

EREMS équipe l'ensemble du parc nucléaire français de bancs d'acquisitions.

2011

L'entreprise dépasse le seuil des 50 salariés.

2006

Premiers équipements embarqués sur Satellite d'observation – conception et réalisation des équipements électroniques des instruments optiques d'ALSAT-2A et ALSAT-2B.

2005

Changement de Direction : ingénieur chef de projet dans la société depuis 1991, Gérard DEJONGHE reprend la direction de l'entreprise.

2004-1997

Développement par EREMS de nombreux équipements à destination de la Station Spatiale Internationale(ISS) pour le CNES, L'ESA et les grands maîtres d'œuvre européens.

1999

Premiers équipements embarqués sur Satellites de télécommunication pour STENTOR, ASTRA-1K, EUTELSAT10-2 etc.

1997-1985

Période des vols habités franco-russe et franco-américains. Les coopérations internationales franco-russe et franco-américaines donnent lieu à de nombreuses fournitures par EREMS d'équipements embarqués sur la station Mir ou sur la navette spatiale américaine pour mener des expériences en sciences de la vie, science des matériaux, technologies etc.
Parmi les nombreuses missions et expériences impliquant un ou des produits EREMS il y eut entre autres : ARAGATZ (Mir 88), ANTARES (Mir 92)

De gauche à droite :

  • L'instrument ILLUSION développé par EREMS peu avant sa livraison au CNES.

  • EGSE de l'instrument ILLUSION, ALTAIR (Mir 93) CASSIOPEE (Mir 96).

  • Claudie Haigneré (anciennement Claudie André-Deshays) s'entraînant à manipuler l'instrument CASTOR développé par EREMS pour le CNES en préparation de la mission Cassiopée.

1992

Fourniture de l'alimentation haute tension SWAN pour le satellite SOHO, toujours opérationnel en 2018.

1991

Réalisation d'un premier équipement à destination de Mars embarqué sur la mission US Mars Observer.

1985

Premier équipement pour vol habité fourni par EREMS. POCKET permet au spationaute français Patrick Baudry de réaliser des mesures physiologiques en microgravité à bord de la navette spatiale américaine Discovery.

SM le Prince Al-Saud (au centre) testant POCKET sous les yeux de Patrick Baudry à l'entrainement (Photo de gauche)

Expérience en microgravité à bord de Discovery : Patrick Baudry (à gauche) est équipé de l'instrument POCKET aux côtés de SM le Prince Al-Saud (Photo de droite)

1984

Premier projet embarqué spatial conçu et réalisé par EREMS. Il s'agit de deux alimentations très haute tension (6500V) pour les sondes d'exploration soviétiques VEGA à destination de la comète de Halley et de Vénus.

1984-1980

Premières réalisations pour l'Aerospatiale et Airbus d'équipements électroniques embarqués pour les essais en vol des A-300 ; A300-600, A310, et ATR.

1982

Réalisation d'équipements sol pour le satellite SPOT du CNES.

1979

Création de la société Etudes et Réalisations Electroniques et Micro-Systèmes par deux ingénieurs Gérard Petit et Claude Wintgens.